L’application mobile pour smartphones et tablettes : outil incontournable de votre communication d’entreprise

Depuis une demi douzaine d’années, les smartphones et autres tablettes ont fleuri à travers le globe et ont radicalement changé les usages de l’informatique grand public. Apple, rapidement imité par Google, Blackberry ou encore Microsoft ont lancé des app stores qui permettent aux utilisateurs de télécharger des milliers d’applications. Voici quelques clés pour mieux comprendre ce marché.

image

Un marché du PC en transition

Pour gagner en visibilité auprès de votre clientèle, avoir un site internet, c’est bien, adapté aux usages de vos clients, c’est mieux !

Tous les analystes sont unanimes, les PCs vivent leur dernières heures, et sont en passe d’être remplacés par les tablettes, smartphones et aux appareils connectés. Pour toucher cette clientèle de plus en plus mobile, il vous faut un canal de communication adapté.

Il serait tentant de penser qu’un site internet adapté au format mobile puisse suffire à toucher un maximum d’internautes. En effet, un site internet moderne se doit d’être responsive, c’est à dire, adapté automatiquement à tout type de format d’écrans.

Cependant, les études sur le sujet ont montré que les utilisateurs de smatphones, voir tablettes, préfèrent utiliser des applications dédiées – plutôt que d’utiliser le navigateur inclus, souvent plus lent et moins convivial – afin d’accéder à leur site internet ou marque préférée (ex: Le bon coin, Vente Privée, Fnac, Amazon possèdent tous des applications dédiées).

Contenu enrichi, fidélisation accrue

Une application mobile pour votre enseigne, marque ou produit, c’est avant tout un marque page permanent sur l’appareil des utilisateurs : votre image est présente sur leur écran d’accueil. Mais il ne faut pas perdre de vue le bon objectif : pour être un outil de communication viable et éviter la suppression, l’application mobile doit rester utile et répondre à un besoin, qu’il soit ponctuel, limité dans le temps ou quotidien, au même titre qu’un site internet.

Autre avantage que l’application mobile possède sur ce dernier, elle fidélise plus facilement les utilisateurs. Les notifications push permettent en effet de les interpeller sur une promotion ou tout simplement de vous rappeler à leur bon souvenir à travers l’actualité de vos produits et services.

Les utilisateurs eux-mêmes peuvent servir de relais d’information grâce au partage de vos contenus. Partage qui s’effectue en quelques secondes sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter ou Instagram.

Enfin, les possibilités de géolocalisation,  de partage de contact et de publicité ciblée vous permettent d’enrichir ou de constituer une base affinée de clients / prospects à moindre frais.

Plusieurs plate-formes en concurrence
Lorsque votre projet d’application mobile est défini, vous êtes confronté à un choix cornélien : où et comment la diffuser?

Le marché actuel est dominé par le système d’exploitation Android, suivi d’iOS, et dans une moindre mesure, de Windows Mobile. Mais ce classement ne reflète pas forcément le ou les systèmes d’exploitation à privilégier. iOS possède le magasin d’applications le plus fourni, aussi bien quantitativement que qualitativement. Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad sont généralement plus regardant sur la qualité des applications qu’ils téléchargent. De plus, ils sont moins frileux à dépenser quelques centimes voir quelques euros là où le tout gratuit financé par la publicité domine le PlayStore d’Android.

En fait, la norme plus ou moins établie est qu’il faut être présent sur les deux stores principaux pour toucher un maximum d’utilisateurs : l’application iOS servant d’étendard, l’application Android suivant en tant que portage. La raison principale de ce décalage est que l’application iOS est souvent moins contraignante à réaliser du fait du peu d’appareils supportés contrairement à Android où de multiples marques, gammes et tailles d’appareils co-existent.
Hors app stores, point de salut?

Diffuser une application pour votre produit ou service ne signifie pas forcément passer par la case App Store. Pour des opérations de communication ponctuelle ou proposer une application à destination de certains espaces, salons ou autre événements, il est également possible de la diffuser sur un nombre limitée d’appareils. Vous pouvez ainsi créer une borne interactive, un jeu concours ou une solution applicative pour vos collaborateurs à moindre coût.

Smartphone ou tablette ou les deux?

Proposer une version pour smartphone est incontournable (hormis de rares exceptions comme les livres interactifs). Se pose alors la question de réaliser une version dédiée aux tablettes. La réponse se trouvera, une fois encore, dans le contenu que vous avez à proposer. Une version spécifique sera à réaliser si l’ergonomie de l’application l’exige et rend impossible la navigation sur tablette.

Dans le cas contraire, vous pourrez vous contenter d’une version smartphone adaptée à la taille de la tablette pour réduire les coûts, mais l’expérience utilisateur en sera amoindrie.

Windows mobile et Blackberry pour une clientèle plus pro

Si votre clientèle est principalement professionnelle, Windows mobile et surtout Blackberry ne doivent pas être négligés. Même si ces deux systèmes peinent à gagner des parts de marchés, ils sont bien implantés dans les entreprises grâce à leur convergence et/ou niveau de sécurité.

Les applications mobiles sont devenues des outils de communication au même titre que les sites internet ou les réseaux sociaux. S’en dispenser c’est se priver d’un formidable vecteur de communication, quelque soit votre activité.